Un scanner pour la Corse

Accueil » Archives » Archives radiophoniques » Un scanner pour la Corse

Cette archive radiophonique est une émission intitulée « Un scanner pour la Corse », qui fut diffusée sur les ondes de Radio 3,  le soir du 15 mars 1984.

Dans les années 1980, le Centre Hospitalier d’Ajaccio en Corse s’était engagé dans un vaste programme d’amélioration de son équipement médical. Ce programme avait notamment pour but, dans un avenir aussi proche que possible, d’éviter le transfert des malades vers le continent et de pouvoir ainsi préserver les liens familiaux.

Afin d’en appeler à la générosité et aux dons pour l’acquisition du matériel médical indispensable, un projet vit le jour sous le parrainage de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix (A.M.O.R.C.), et de celui d’autres institutions qui s’associèrent à ce projet. C’est ainsi que le 15 mars 1984 débutait à 20h30, près de Fucone, une veillée de variétés musicales et culturelles, intitulée «Un scanner pour la Corse».

Cette veillée destinée à « […] aider l’hôpital Général d’Ajaccio à soulager les douleurs, à guérir et à rétablir la Joie et Paix dans tous les foyers » fut émise sur les ondes de Radio 3. Nous reproduisons ci-après le communiqué de son équipe d’animateurs publié dans le programme distribué au public, qui traduit bien, selon nous, la motivation et l’ambition de cette manifestation :

RADIO 3

« S’il est un mot cher à notre cœur, à Radio 3, c’est bien celui de «FRATERNITÉ».

Vous avez remarqué comme nous, que notre monde tourmenté semble manquer d’amour…

Les difficultés sont grandes pour tous et elles ne sont pas toujours de nature matérielle. Chacun a tendance à se replier sur ses propres problèmes et à vivre dans la solitude, au milieu d’un monde agité. Il faut faire un effort, souvent obstiné, pour s’oublier soi-même et surmonter ses problèmes afin de partager ceux des autres.

Redonner courage aux autres,
Amener un sourire de confiance sur un visage rongé par le souci et l’amertume,
Penser à ceux que l’on oublie trop fréquemment, à ceux que pudiquement ont dit être du « Troisième âge », et à qui cependant, nous devons tout,
Penser à ceux qui souffrent physiquement et moralement,
Rechercher sans cesse ce qui nous unit aux autres, et écarter avec énergie ce qui peut diviser : Voilà l’IDÉAL de Radio 3. »

Archives Radiophoniques | Radio 3
« Un scanner pour la Corse » – 15 mars 1984
(durée : 1 h 22 min)
© A.M.O.R.C. – Tous droits réservés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin