Archives radiophoniques

Radio 3 : un peu d’histoire…

L’aventure de Radio 3 débuta très vite après l’annonce officielle du gouvernement, d’autoriser ce que l’on appelait à l’époque : « les Radios libres ». Sous l’impulsion de Christian Bernard, alors Grand Maître de la juridiction francophone de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix, et de quelques Rosicruciens et Rosicruciennes courageux, dévoués et infatigables, une grande aventure commença en 1982. L’enthousiasme et l’espoir étaient au rendez-vous.

Malheureusement, quelque temps après, tout fut mis en oeuvre pour que la voix des Rose-Croix se taise. Elle fut victime d’un acharnement de la part de quelques instances politiques sous influence, de Radios quelque peu gênées par le succès de Radio 3 et du contenu de ses émissions, mais aussi, par l’action de quelques organisations dites fraternelles qui ont très vite compris l’impact positif que pouvait avoir Radio 3, et donc de la « concurrence » que cela pouvait représenter pour elles. Ces dernières ont usé de tout leur pouvoir dans les sphères les plus hautes pour que Radio 3 soit écartée du monde de la radio. Mais il restera de cette époque de très beaux souvenirs pour tous ceux qui ont participé à cette création, et encore de nos jours, il arrive que l’on nous parle de la Radio des Rose-Croix avec beaucoup d’émotion.

En mai 1983, Radio 3 a donc dû cesser d’émettre sur Paris et nous avons retrouvé l’archive sonore de l’allocution de Christian Bernard délivrée à cette occasion. Après plusieurs recours et un combat que l’on peut qualifier de « difficile», l’autorisation a été laissée à Radio 3 de disposer de quelques heures d’antenne, après un mariage avec d’autres fréquences, mais cela était peu satisfaisant et très frustrant. En 1985, des autorisations d’émettre en province lui furent accordées (Haute Normandie, Toulouse, Annecy, Grenoble, Lyon et Strasbourg). Mais cela était trop complexe, puisque le point central et vital des activités de Radio 3 se tenait à Paris, au 199 bis de la rue Saint Martin. La difficulté d’émettre était devenue telle, qu’il a été décidé de tout arrêter.

Dans la vie, il y a des combats que l’on doit accepter de perdre et il faut savoir se retirer avant que les risques ne deviennent trop grands. Mais pour tous ceux qui avaient œuvré sans relâche et souvent de façon bénévole, la fin officielle de Radio 3 a été lourde à porter dans leur coeur.

Les années ont passé et nous avons pensé que des enregistrements de cette époque pouvaient de nouveau être entendus. Nous n’avons malheureusement pas retrouvé toutes les bandes, mais quelques-unes seulement. Nous allons les diffuser dans leur intégralité ou par extraits, de façon épisodique. La qualité du son est loin d’être parfaite et certains sujets pourront peut-être maintenant paraître désuets, mais il est important de toujours se replacer dans le contexte d’une époque et donc de l’histoire. Nous espérons que vous prendrez plaisir à découvrir ou à redécouvrir les émissions que nous vous proposerons. Si vous avez en votre possession quelques enregistrements de Radio, 3, pouvez-vous nous les envoyer ?

A tous les animateurs de Radio 3, la voix des Rose-Croix ou l’expression d’une voie nouvelle et à tous les auditeurs qui nous ont été fidèles, nous transmettons nos très sincères remerciements et nos meilleures pensées.

ARGUMENTS | Thème : la mort

L’émission périodique « Arguments » proposait aux auditeurs de Radio 3, de réfléchir autour d’un thème particulier avec des invités de divers horizons disciplinaires (écrivains,

Lire la suite »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin